SEM 28/03/2024, 17h30: Julie Vanparys-Rotondi (UCA), “Katherine Parr et son entourage féminin face aux tensions confessionnelles dans l’Angleterre du XVIème siècle”

La Réforme anglaise au féminin, Katherine Parr, Elizabeth Tyrwhit et Anne Askew

Le Paris Early Modern Seminar aura le plaisir de recevoir Julie Vanparys-Rotondi (Université Clermont-Auvergne) pour la présentation de son ouvrage La réforme anglaise au féminin – Katherine Parr, Elizabeth Tyrwhit et Anne Askew, publié aux Presses universitaires de Strasbourg en 2023.

La rencontre aura lieu de 17h30 à 19h en Salle du Conseil (Maison de Recherche de la Sorbonne Nouvelle, 4 rue des Irlandais 75005).

Les discutant.e.s seront Aurélie Griffin (USN) et Guillaume Coatalen (CYU).

 
Présentation de l’ouvrage  La réforme anglaise au féminin – Katherine Parr, Elizabeth Tyrwhit et Anne Askew (Presses universitaires de Strasbourg, 2023)
 
Cet ouvrage étudie la figure et l’engagement de trois femmes dont le rôle fut notable, sous diverses formes, dans le mouvement de la Réforme protestante en Angleterre. Pour la première fois, sont mises en parallèle les démarches de la reine Katherine Parr (c. 1512-1548), d’Anne Askew (1521-1546) et d’Elizabeth Tyrwhit (c. 1519-1578), actrice peu connue de la Réforme anglaise et proche du mouvement puritain, que cette étude croisée permet de faire découvrir au public francophone. En effet, l’auteure entrelace les destins de ces trois femmes dans le contexte confessionnel délétère du XVIe siècle anglais, leurs témoignages de foi et leur influence auprès de leurs contemporains et au-delà.
 
Julie Vanparys-Rotondi est maîtresse de conférences au département d’études anglophones de l’université Clermont Auvergne. Elle est membre du centre de recherche de l’Institut d’histoire des représentations et des idées dans les modernités (IHRIM-UMR 5317 du CNRS). Ses travaux portent sur les questions religieuses en Angleterre au début de la période moderne. Parallèlement, elle s’intéresse à l’histoire des sciences et des pratiques agricoles dans les manuels d’agronomie anglais de la première modernité et à leurs liens avec la Réforme.


Citer ce billet
Aurélie Griffin (2024, 15 mars). SEM 28/03/2024, 17h30: Julie Vanparys-Rotondi (UCA), “Katherine Parr et son entourage féminin face aux tensions confessionnelles dans l’Angleterre du XVIème siècle” Paris Early Modern Seminar. Consulté le 14 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w0xc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.